Le premier contact avec une classe

  • Le premier contact avec une classe

Importance

Le premier contact détermine largement les futures relations entre élèves et professeur d’une part, entre les élèves et les mathématiques matière d’enseignement d’autre part. Bien que souvent considéré comme simple étape administrative, c’est le cours le plus important de toute l’année !

But

Ce cours sert à prendre la classe « en main » et à mettre les élèves « dans le bain ».

Prise en main

La « prise en mains » comporte les parties suivantes :

1. Se présenter mutuellement. 2

2. Poser les règles.

3. Mettre en confiance

  1. Asseoir la discipline

 

Mise au bain

La « mise au bain » des élèves comporte les parties suivantes :

6. Préparation du terrain.

7. Présentation de la matière.

8.Présentation de la méthodologie du cours.

9. Indications sur la manière d’aborder la matière.

10.Fixer les règles du jeu

 

Le succès de la « prise en mains » ainsi que de la « mise au bain » sont sans doute fonction de la personnalité de l’enseignant et de la nature des élèves ou même du niveau de la classe.

 

  • Le premier contact : Un scénario-plan-de-bataille qui a fonctionné

Ne nous faisons pas d’illusions. Bien que le premier contact puisse se dérouler dans une atmosphère correcte, il s’agit bien d’une petite bataille à la fin de laquelle il y aura un vainqueur et un vaincu. On trouvera le plan de bataille qui suit sans doute un peu machiavélique, mais un esprit scientifique me fera au moins le crédit de l’essayer !

S’approcher …

  1. Le terrain aura été reconnu à l’avance, c’est à dire que le professeur n’a pas besoin de chercher la salle de classe en s’exposant éventuellement à des sarcasmes d’élèves traînant dans les couloirs.
  2. L’approche se fait au son de cloche, avec détermination, la porte est fermée nettement. Des élèves qui ne sont pas assis à leur place ou qui chahutent sont mémorisés. Ils seront rappelés à l’ordre plus tard, au moment opportun !

 

Occuper ses positions…

  1. Le professeur montre qu’il occupe le terrain. Il pourra par exemple fermer une fenêtre, désigner silencieusement à un élève une éponge traînant sur le sol afin qu’il la remette en place etc..
  2. Il s’assied calmement, cherche la liste des élèves et regarde la classe. S’il y a du chahut, il ne montre aucun signe d’énervement ni de contrariété. Il identifie les chahuteurs et il ne regarde qu’eux ! Le silence va s’établir. Ce n’est qu’alors qu’il parlera.

 

Situer l’adversaire et trouver ses points faibles…

  1. Le professeur fait un appel nominal en notant les noms et prénoms des élèves. Il en profite pour cocher les noms des élèves qui ne font pas attention ou qui n’étaient pas à leur place quand il est entré. Il retiendra aussi deux ou trois prénoms faciles à mémoriser.
  2. En général les élèves restent attentifs pendant l’appel nominal parce qu’ils toisent le professeur et sont curieux d’entendre comment se présentent leurs condisciples. De toute manière, s’il y a le moindre chahut, le professeur ne continue pas. A ce moment, ce qui a le plus d’effet, c’est d’adresser par exemple une remarque glaciale à toute la classe du genre : « Je suis habitué à ce qu’on écoute pendant que je parle… » . Le silence va se rétablir.

 

Attendre le moment propice…

La fin de la présentation est le moment crucial. Tout est en place pour le début des combats.

 

Tirer le premier…

La discipline est plus importante en mathématiques que dans d’autres branches. C’est maintenant le moment de l’imposer. Il faut absolument tirer le premier ! Le professeur citera les noms des élèves qui ont chahuté à son entrée en déclarant qu’il attend d’eux qu’ils soient désormais à leur place au son de cloche tout en préparant leurs affaires. Il citera les noms des élèves inattentifs pendant la présentation en répétant qu’il attend d’eux toute leur attention pendant qu’il agit. Pour montrer qu’il a pris la classe en mains, il citera le prénom d’un élève qu’il aura retenu pour lui demander un petit service, par exemple d’allumer la lumière.

 

Emporter la bataille …

C’est le moment de déclarer clairement et systématiquement les règles du jeu tout en insinuant leur utilité pour l’élève en particulier ainsi que pour le bon fonctionnement des cours. Pour parler en termes de pédagogie « moderne », il s’agit d’exposer un contrat de classe » côté élèves !

Arrivée à l’heure. (Insister sur le fait que le professeur de mathématiques ne doit pas être dérangé quand il est en train de faire une expérience.)

Contrôle des connaissances. (Insister sur l’importance de ce que les élèves ont observé à la leçon précédente, indiquer que le contrôle portera essentiellement sur les connaissances de base nécessaires à la compréhension de la suite du cours)

Remédiation :  indiquer clairement quand et où les élèves pourront poser des questions ou trouver de l’aide sur ce qu’ils n’auraient pas compris)

Déroulement d’un cours

Manuels et cahiers

Déroulement des devoirs et sanction en cas de fraude

Évaluations.

 

Exploiter la victoire…

Tout aura été dit. C’est le moment de lâcher les rênes.

  • On fera parler les élèves pour leur demander s’il reste des points à éclaircir. Ils aborderont en général des détails insignifiants (Quelles fardes pour le devoir ? Faut-il des stylos colorés ? etc..) ou encore des questions portant sur l’évaluation. Le professeur montre à ce moment qu’il sait mener une discussion dans l’ordre. Tout en gardant ici un style détendu, il ne se permettra pas la moindre faille. Il aura sous la main la dernière circulaire ministérielle portant sur l’évaluation des élèves.
  • Ici le professeur pourra résumer son « contrat de classe » côté professeur, c.à.d. ce qu’il a l’intention de faire pour faciliter la bonne marche de son cours : Il rappellera les mesures de discipline qu’il entend prendre, il invitera les élèves à signaler s’ils ne peuvent pas suivre ou s’ils voient mal le tableau, il se dira ouvert à toute réclamation formulée par des délégués et dûment fondée. Il fera comprendre qu’il est conscient que les vrais problèmes particuliers de l’élève doivent être détectés pendant les cours à venir pour y remédier de manière différenciée, etc…

 

Publicités

Module et argument – Casio

Pour calculer le module d’un nombre complexe :

  1. Mode 2 (COMPLX)
  2. SHIFT HYP
  3. Ecrire le nombre complexe puis entrée.

 

Pour déterminer le module et un argument d’un nombre complexe :

  1. Mode 2 : COMPLX
  2. Ecrire a + ou – b x SHIFT ENG i , on obtient a + ou – ib
  3. SHIFT 2 , puis 3 , puis = r,

Pour passer de coordonnées polaire à forme alg

  1. Mode 2 : COMPLX
  2. Ecrire r puis sihft (-) taper .
  3. SHIFT 2 , puis 4 , puis

 

Vidéo 1        Vidéo 2     Vidéo 3

Importance de laisser les enfants jouer librement

Le jeu libre de l’enfant est menacé par plusieurs aspects de la société moderne et de la vie familiale.

Les changements dans l’organisation des familles, les conditions d’admission au niveau collégial de plus en plus compétitives et la diminution dans plusieurs écoles du temps d’éducation physique sont des facteurs qui contribuent à la diminution du temps de jeu libre, expliquent-ils.

téléchargement (1)

Les recherches montrent que le jeu aide les enfants à composer avec le stress et favorise leur développement émotionnel, social et cognitif. La perte du temps libre en combinaison avec un mode de vie pressé peut être une source de stress et d’anxiété et peut même contribuer à la dépression chez plusieurs enfants.
téléchargement (2)

Les traits de caractère les plus précieux et les plus utiles pour se préparer au succès ne dépendent pas des activités académiques ou parascolaires mais d’une base solide d’amour parental, de bons modèles et de soutien, argumentent les auteurs.

téléchargement (3)

Mais tellement de parents s’inquiètent que leurs enfants n’arrivent pas à réussir qu’ils se convainquent qu’être bons parents implique de s’engager dans un mode de vie qui accumule autant d’activités que possible.

téléchargement (4)

Le rapport recommande de tenir compte des besoins spécifiques des enfants plutôt que des normes compétitives de la société et du besoin d’être admis au collège. Il encourage les parents à comprendre que chaque jeune n’a pas besoin d’exceller dans de multiples domaines pour être prêt à faire sa place dans le monde. Les familles devraient choisir une garderie et des programmes d’éducation qui rencontrent les besoins de développement social et émotionnel des enfants autant que la préparation académique.